Randonnée au Grand Crêt d'Eau du Jura depuis Metral (Bellegrade sur Valserinne)

Randonnée du jeudi 17 mai 2012
Jeudi de l'ascension 2012, tient il ne pleut pas, tout fout le camp ;-) Une randonnée commune était prévue, mais chacun est parti dans son coin, au grès de ses envies. Lors de ma dernière randonnée Crêt de la Neige, je me disais qu'il me restait un dernier bout du Jura (Haut-Jura) : le Grand Crêt d'Eau, à ne pas confondre avec le Grand Crêt (visité lors de cette randonnée au Crêt de la Neige). Je découvre qu'Alain m'a devancé dans la découverte de ce secteur. Je prends une autre option de montée que lui, Métral, à côté de Bellegarde-sur-Valserine, car il y a moins de forêt.
Trouver la petite route de Métral depuis la départementale de Bellegarde sans GPS relève de la gageure, car elle est fort mal indiquée (après Léaz, bifurquer à droite après une station service abandonnée).
Je pars depuis Métral, 759m, à 12h20, par 13°c. Le sentier part doucement le long de pâturage puis à 800m tourne à droite pour Sorgia d'en Bas par le "chemin des Vaches". Le sentier se fait un peu raide, les muscles se tendent et nous rentrons dans la forêt. J'ai bien aimé ce passage quand même. Puis sous Sorgia d'en Bas, on sort de la forêt et j'ai trouvé ce passage splendide. La pente redevient douce et surtout le vert tendre des feuilles en ce début de saison est superbe.
Après les ruines de Sorgia d'en Haut, j'arrive facilement au plateau du Grand Crêt d'Eau après 2h de marche. Un petit vent me fait remettre la softshell et je commence mon parcours sur ce vaste plateau peuplé de monde et de multiples petits sommets. Après le Crêt du Milieu (1597m), j'arrive à Crêt de la Goutte (1621m, le plus haut du secteur). Là se trouve un troupeau de retraités avec leur accompagnateur. Du coup je ne reste pas et rate la table d'orientation. Je vais pour poursuivre, lorsque je me rends compte que le ciel se charge de nuages bien gris. De plus il y a un léger voile atmosphérique et je décrète que la suite de la découverte de ce plateau se poursuivra une autre fois.
Je reviens en arrière, mais en prenant la tangente pour le Crêt du Miroir (1584m), nettement moins fréquenté pourtant c'est lui qui offre la plus belle vue. Du coup je m'arrête là pour la pause casse-croute, en face du Mont-Blanc et cie. La vita et bella.
Pour le retour, je varie les plaisirs en passant par le Chalet Bizot qui semble ouvert et non gardiennée toute l'année. L'extérieur est quelconque, l'intérieur est assez sympathique (le coin cheminée est bien arrangé), le dortoir un peu triste et il n'y a qu'une couverture !
Puis je continue par un cheminement agréable jusqu'à Sorgia d'en Bas où je retrouve le chemin de la montée. La descente avec la vue, même si grise, est bien belle. Il me reste à descendre la section en forêt pentue, d'un pas rapide pour abréger. Et je retrouve mon scooter vers 17h, soit moins de 5h de randonnée.
Fiche
  • Difficulté : T2
  • Durée : 03:46:46
  • Pause : 00:49:30
  • Dénivelé : 1169.840 m
  • Distance : 12.310 km
  • Auteur: Daniel
  • Commentaire(s): 1+

Carte topographique Française PeakFinder Alps
 GPX
 Google Map