Randonnée à la cabane Démècre depuis le téléphérique Dorenaz-Champex d'Alesse, cabane de Sex Carro et le Diabley. Retour par les lacs de Fully, la cabane de Sorniot et le Portail de Fully

Randonnée du samedi 12 novembre 2011
Six Tremble, j'avais vu ce topo il y a quelque temps et ce beau samedi, me fait comprendre que c'est le jour. L'idée est de partir depuis Dorénaz, pour le téléphérique de Champex d'Alesse (5.80 CHF en demi-tarif). Au passage les possesseurs d'un AG CFF pourront dès le changement d'horaire de décembre 2011 monter gratuitement (Stéphane d'Alpavista : magnifique, non ?). Il est possible de monter via la route jusqu'à Sex Carro, mais j'arrive peu avant le départ de 11h. Départ un peu tardif car j'étais en lutte pour dégivrer mon congélateur et j'ai perdu !
A Champex d'Alesse, je vois les panneaux annonçant 2h25 pour Sex Carro et 3h55 pour le Col de Démècre. Cela m'effraie et j'enclenche alors de suite le turbo, étant à la limite de mon souffle.
Par contre je me rends compte que j'ai oublié mon smartphone et je suis donc privé de carte. Comme je prépare mes courses, je connais le parcours, sauf que la montée vers Sex Carro, à travers la forêt, contient des bifurcations sans aucune indication ! A l'instinct et avec du bol, je suis arrivé à bon port !
Dans les passages en forêt, surtout vers le bas, j'ai pu profiter des couleurs d'automne. Cette saison est bien favorable aux randonnées, pas besoin de crème, ni de lunettes de soleil, les bétails n'y est plus et le ciel est souvent clair. Il ne manque que les fleurs !
A L'Au d'Alesse, je rencontre une bande de joyeux chasseurs prêts à partir chercher le sanglier. Enfin prêts, ils finissaient leur apéritif, on m'a proposé de boire, j'ai regardé de travail leur bouteille (est-ce du gros rouge qui tâche ?), mais on m'explique que c'est de l'alcool sucré (oublié le nom). Par politesse je bois une gorgée. Comme j'explique que je vais au Six Tremble, un chasseur me donne des détails et l'avertissement du topo : vire délicate.
je file ensuite pour la cabane de Sex Carro, 5 min plus loin (j'ai mis 1h30 depuis Champex). J'arrive enfin à cette cabane, car je l'avais raté lors de mon dernier passage, timing serré ! C'est la cabane d'hiver qui est ouverte,mignonne à souhait (en plus 10.- CHF la nuitée + 5.- CHF de bois). Les toilettes sont plus loin, à l'ancienne avec en compost du foin, c'est l'odeur dominante, cool !
Après une bonne visite de cette cabane, je coupe en hors piste pour la crête. C'est assez pentu et encombré d'épineux. Je coupe deux fois un chemin que je suis que peu pour arriver enfin à la crête. Ce fut un émerveillement, c'est splendide là-haut. Je déconseille les chemins inférieurs pour cette crête confortable.
Par une série de montées/descentes, j'arrive au Diabley (2469m), vue imprenable sur les Dents de Morcles, Six Tremble et Lui Crève (on sent qu'il y a des poètes !). Il y a un couple de personnes âgées, je babille avec eux et ils me parlent d'un chemin de vire sous la Dent de Morcles. Ils me le décrivent comme un chemin délicat, mais ça n'est que plus tard que j'ai compris qu'il s'agissait du chemin supérieur pour La Tourche, nommé le Chemin des Vires (officiellement : peu difficile, impressionnant). Ayant parcouru ce chemin plusieurs fois, cela m'a fait marrer de voir comment d'autres personnes voient ce chemin.
Puis je descends sur la cabane Démècre, un peu de neige sur le parcours. J'arrive juste avant que le soleil ne disparaisse de son trou. La cabane est ouverte, un homme (peu loquace) y effectue des travaux. Cela faisait longtemps que je n'étais pas revenu voir cette cabane, donc tout content d'y repasser. Il est 15h et je comprends que monter à Six Tremble devient trop compliqué car le soleil se couche tôt en cette saison. J'ai même pensé y aller et dormir à Démecre, mais non.
Je descends vers le Lac Supérieur de Fully, l'ombre est déjà là et ça commence à cailler. Depuis le barrage, je file ensuite vers la Cabane de Sorniot qui est ouverte, mais en mode hivernal, ie seul le réfectoire est accessible (plusieurs lits y sont).
Ensuite je remonte vers Lui Desande, barre rocheuse au-dessus de Fully, offrant une belle vue sur la plaine du Rhône et les Alpes valaisannes. Puis je remonte au Portail de Fully, tout content de revoir ce trou dans la roche. J'arrive au Portail de Fully (2267m) à 16h45 et le soleil se couche. Que c'est beau ! Je prends un bon nombre de photos et j'hésite longuement à dormir à la cabane de Sex Carro, mais je ne veux pas perdre la face vis-à-vis de mon congélateur et il me reste 2h15 pour le dernier téléphérique, j'estime que j'ai le temps pour presque 1200m de descente. Difficile de s'arrache de ce lieu baigné de lumière rosée, mais je file en courant parfois vers Sex Carro (2091m). Le chemin est pentu avant La Ména. A chaque que je passe ici, je perds le chemin officiel et cela n'a pas raté.
J'arrive à l'esplanade de l'antenne radio, il y a un jeune couple monté de Jeur Brulé, je leur ai fait peu en disant bonjour ! La nuit est désormais avancée et les photos se font plus rares. Peu avant la bifurcation Plan Pertuis (La Giète) et Jeur Brulée, je sors la frontale et les gants. Puis c'est le début d'une longue descente à travers la forêt, des sections un peu pentues et à la frontale, j'ai peu aimé.
Je sors de la forêt et j'arrive sur la route. En regardant mes traces GPS, j'ai raté une bifurcation et je longe donc la route, jusqu'à un catadioptre qui m'indique le chemin. J'arrive au pas de charge à Champex d'Alesse, 20 min avant le départ du dernier téléphérique (19h15), cool !
Fiche
  • Difficulté : T2
  • Durée : 06:06:41
  • Pause : 01:57:20
  • Dénivelé : 1953.927 m
  • Distance : 17.455 km
  • Auteur: Daniel
  • Commentaire(s): 1+

Carte topographique Suisse PeakFinder Alps
 GPX
 Google Map