Randonnée au Merdasson (Jaman) depuis Caux et Chamossale

Randonnée du dimanche 23 octobre 2011
En ce beau dimanche d'automne, nous profitons d'une escapade avec le trio habituel. La proposition vient de Christian : Le Merdasson. Hum, je sens que nos amis poètes ont encore frappés. Le dernier Merdasson (et premier) connu est celui en fin de descente en skis de randonnée depuis la Pointe de Vouasson. Le nom était mérité. Celui d'aujourd'hui est à côté des Rochers de Naye. Christian a eu l'occasion de le visiter en hiver, parti depuis Les Avants (station pas encore ouverte), il s'est rendu compte que les skieurs descendaient depuis l'arrêt La Perche du petit train.
C'est le dernier dimanche d'automne avant le prochain du changement d'horaire (dernier dimanche d'octobre). Le départ a lieu depuis le haut de Caux, Les Echets, à côté de l'arrêt du train Haut-de-Caux. Départ en longeant le tracé du rail, en pente assez prononcée qui chauffe vite les muscles. On quitte le rail à l'arrêt suivant Crêt-d'Y-Bau. Puis le chemin monte dans une bonne pente (les chemins plutôt : un droit-en-haut ou celui en zigzags) à Crêt d'Y Bau où nous passons devant plusieurs chalets bien mignons. La vue se dégage de plus en plus sur les Rochers de Naye. Un peu de neige dans les passages à l'ombre et nous arrivons à la ferme de Chamossale (1547m).
Pour Nouchka ce sera le terminus et avec Christian nous poursuivons pour le chemin dans la face E sous Le Merdasson. En fait de chemin, il est sur la carte, mais dans la réalité le départ n'est pas visible, les passages des vaches dans la pente le rend invisible. Ca n'est que plus haut que nous retrouvons sa trace. Le Merdasson influencerait-il les pentes avoisinantes ? La pente est assez prononcée, les muscles se tendent et le souffle se fait court. De plus un peu de neige rend des passages délicats. Un bref passage à travers des arbres, la neige abritée du soleil y a trouvé refuge. Des traces de passages de VTT dans cette neige, mous apprend que certains n'ont pas froid aux yeux !
Puis nous arrivons sur la piste de ski, avec ses piquets pour la pose des filets et à l'arrêt La Perche du petit train, arrêt avant l'entrée du tunnel des Rochers de Naye. Nous avions émis l'hypothèse de rentrer en train, mais une vérification (pratique le smartphone !) nous appris que le dernier train en cette saison passe peu avant 17h à La Perche. D'ailleurs lorsque nous arrivons devant cet arrêt le train y passe.
Par une montée, d'abord en hors piste, puis en suivant un sentier de plus en plus tracé et encadré par des rhododendrons (fort joli), nous arrivons sans soucis au Merdasson (1858m). Le nom est donc injustifié !
On profite d'une belle vue sur le Léman, les Alpes suisses et françaises et même les trois bernoises. Je fus très content de voir la Pointe Percée tout au loin, une de mes belles randonnées de cette été.
Puis il reste à redescendre, à longer à nouveau la piste de ski (piquets pour le filet) et en guise de variété, à continuer un peu plus sur cette piste. Puis descente dans la face O de la montée. je n'avais ni mes bâtons, ni mes chaussures, mais mes anciennes chaussures Decathlon non vibram (pour des raisons de logistique) et je les ai regrettés dans cette descente. On retrouve Nouchka et sa chienne Valdine à la ferme Chamossale, puis descente sur le chemin de la montée. Là aussi je regrette mes chaussures, la neige complique plus la vie à la descente qu'à la montée !
Puis nous rencontrons un grand-père devant son chalet et nous babillons longuement avec lui, comme il a en bonne partie construit son chalet, il nous relate les détails pour monter le matériel (il n'y pas de route). Puis il reste à descendre, retrouver le chemin le long du rail, tout en profitant des couleurs chaudes du coucher de soleil. Quelle fin de balade !
Fiche
  • Difficulté : --
  • Durée : 03:00:45
  • Pause : 00:31:05
  • Dénivelé : 794.630 m
  • Distance : 6.290 km
  • Auteur: Daniel
  • Commentaire(s): 0

Carte topographique Suisse PeakFinder Alps
 GPX