Randonnée au Grand Chamossaire depuis le Col de la Croix, Pyramides de Gypse, arête des Vélars, Chaux Ronde. Retour par Ensex

Randonnée du samedi 22 octobre 2011
Lors d'une randonnée en 2009 du côté de Villars, du Grand Chamossaire au Col de la Croix avec Evelyne et sa petite famille, j'avais fait la remarque qu'il existait un chemin de crête dans le sens inverse. Du coup Evelyne l'avait testé avec ses enfants, mais l'avait trouvé stressant. Mes oreilles toutes ouies, mes yeux brillaient déjà et je me devais un jour de rendre visite à ce chemin.
Il y a neigé en ce milieu de semaine, mais le weekend est annoncé beau et je décide de venir visiter ce chemin de crête. Vendredi je surveille les webcams (aller sur le site des Diablerets, cliquer sur webcam) car la neige est présente. Je décide que la couche de neige est supportable et j'embarque une partie de mon équipement d'hiver (vêtements chauds, guêtres et aussi mini-crampons six pointes). A l'aller je passe par les Diablerets (au retour par Villars), profitant de faire la bise à un oncle et tante français ayant un pied à terre dans ce village.
Ainsi je ne pars qu'à 12h du Col de la Croix. J'ai eu un peu de givre au bas de la route et un peu de neige en haut (+5 °c au col), heureusement mon horaire tardif a permis le réchauffement, un peu de stress en scooter !
Je décide de visiter les Pyramides de Gypse dont je n'avais jamais prêté attention jusqu'à présent. Grave lacune que je comble ! Je longe un sentier plutôt bien marqué mais étroit, dans la face N des Pyramides. Ce chemin était enneigé et vraiment quelle ambiance magnifique, j'ai beaucoup aimé. La neige ne m'a pas dérangée, mais c'était la première couche et donc sans gel. J'arrive au col où se trouve des filets des oiseleurs, je babille brièvement avec eux, ils sont bien sympas (cela me change de ceux rencontrés au col de Bretolet ... différence en romands et suisse-allemands). La pêche aux oiseaux est mauvais, rien dans la besace ... enfin filet !
Je cherche le point d'entrée pour les pyramides et ne trouvant rien à cause de la neige, je m'y enfonce au mieux. C'est la première fois que je m'aventure dans ce style de terrain, une sorte de mini montagnes russes à profusion, fort sympa. Ces pyramides sont des formes géologiques d’origine karstique. Je vous rassure c'est un copier-coller (voilà un peu de vocabulaire pour vos dîners en ville !) , dans mon patois le rocher est soit sain soit pourri (karstique quoi !).
J'arrive à un point que je considère comme le sommet (et ça l'est, Pt1842), belle ambiance. Vraiment cela vaut le détour. Puis je retourne, mais cette fois-ci par une sente bien tracée. Pour finir, je me permets encore une copier-coller (c'est la minute culturelle) de ce PDF de terrenature.ch : Cet endroit a 220 millions d’années. Alors, il régnait ici un climat tropical, avec lagune et barrière de corail, comme aux Caraïbes. Le gypse est une roche sédimentaire, qui s’est déposée par évaporation d’eau trop salée. Elle est fragmentée, fragile. On parle de pyramides, mais en fait, c’est le vide créé autour d’elles par une très forte érosion qui leur donne cette forme.
Je repasse devant les oiseleurs du Col de la Croix et babille encore, je demande la permission pour passer devant les filets et on me l'accorde, son vraiment sympas (voir les photos des quelques prise en 2006).
Puis je file vers la crête de La Chaux en hors piste, la directe via le Pt1949, montée sportive qui permet de mettre de chauffer les muscles. J'arrive au chemin de la crête, confortable et spacieux jusqu'au col de l'Encrène (1936m). Après le chemin devient bleu-blanc et c'est le début du chemin des crêtes. J'ai trouvé le chemin confortable, puis après le Pt1978 des Vélars, un brin aérien (donc si vous êtes sensible, prenez un brin de corde !). Je ne pense pas qu'il y ait besoin d'une corde, le sentier est bien tracé, donc les passages un brin aérien, regardez bien vos pieds et avancez tranquillement. Je précise que je suis sensible au vide, mais je suis passé sans soucis. Entre le Pt1978 et Pt1954, le chemin bascule dans la face NO, le chemin se fait plus étroit et aérien. Un pas m'a posé problème, à cause du gel. Et juste avant le sommet du Pt1954, un passage en descente sur des cailloux qu'il vaudrait mieux éviter par temps de pluie. Je me suis demandé si cette crête serait praticable en hivers et ce dernier passage serait un gros problème. Après le Pt1954, la crête se poursuit, mais selon moi sans soucis.
J'arrive à Chaux Ronde (2028m), un immense dôme aux pentes douces. Je profite de ce lieu pour ma pause casse-croute, la vue y est superbe.
Après la pause, mon idée primaire était de retourner au plus vite au Col de la Croix et de filer à Tavayanne. Mais j'ai une doute sur l'état de la route pour mon scooter et je préfère poursuivre au Grand Chamoissaire. Je monte par le sommet sportif du Pt2009 de Chaux Ronde puis un brin aérien, flanqué d'un cable type tyrolienne dont je ne comprends pas l'utilité. Je descends ensuite le long des pistes puis un peu de hors piste pour filer par la route vers le Lac Noir. Jusqu'à présent j'ai toujours enchainé Grand puis Petit Chamossaire et je décide de le faire dans l'autre sens. Après le Lac Noir, je monte par un chemin pentu (j'en avais le souffle court), via Plane Joux, pour arriver dans la neige au Petit Chamossaire (arrivée d'un télésiège). Là je poursuis par la crête, d'abord débonnaire puis raide (en fait la fin est dans le flanc) pour rejoindre la modernité (télésiège et énorme antenne radio) du Grand Chamoissaire (2112m).
Par la piste de ski, j'arrive à Bretaye, terminus du train à crémaillère. Je passe le Col de Bretaye puis je rentre par le chemin, que dis-je route d'Ensex pour le Col de la Croix. Je prends un rythme débonnaire et même patibulaire car je veux profiter du coucher de soleil sur le massif des Diablerets. Cette route est tranquille, quelques passages en forêt avec de la neige et vite à l'ombre en fin de journée automnale. Je passe Ensex, les couleurs du soir deviennent belles . J'arrive sous le col où il y avait les oiseleurs, le chemin normal traverse la forêt et je pensais le prendre, mais je décide de reprendre le chemin de l'aller, par la face N des Pyramides (vous savez désormais qu'elle sont karstiques). Je recroise quelques oiseleurs qui n'ont rien attrapé, puis au pas de charge, je passe le chemin étroit de la face N, les dernières lueurs s'estompant très vite.
Il me restait à m'habiller chaudement (0 °c à 19h) et prendre le scooter, non sans profiter des dernières lueurs sur les Dents du Midi. Fin du magnifique journée.
    Bestiaire aperçu
  • un écureuil (col de la Croix)
  • un chamois (crête des Vélards)
  • un renard (Les Oeils [sic])
  • un bouquetin (entre le Petit et Grand Chamossaire)
Fiche
  • Difficulté : --
  • Durée : 05:35:52
  • Pause : 01:09:10
  • Dénivelé : 1451.881 m
  • Distance : 16.770 km
  • Auteur: Daniel
  • Commentaire(s): 0

Carte topographique Suisse PeakFinder Alps
 GPX