Randonnée au Suchet depuis La Combette, Grange Neuve. Retour par Les Ervouines

Randonnée du dimanche 16 octobre 2011
Un beau dimanche après-midi et je décide de partir pour une balade en partie déjà réalisée : Le Suchet. Avec le Mont-Tendre, c'est une randonnée facile d'accès depuis Morges et facile tout court !
Lors de ma visite en juillet 2010, j'avais cherché à monter le chemin au-dessus de Grange Neuve et rejoignant la crête Les Erouines. Je ne l'avais pas trouvé et filé droit en haut. Par contre en février 2010, j'avais descendu ce chemin en ski, mais dans un brouillard épais ! La descente vers le téléski avait été épique, se demandant si un sapin n'allait pas sauvagement nous couper la route ! Donc l'idée de cette randonnée est de finir mon exploration du Suchet et de boucler ma boucle d'exploration !
Départ depuis le bas du téléski, ferme de La Combette. Lorsque j'arrive, le stratus a la bonne idée de detaller, sûrement effrayé par la cavalerie de mon scooter ! Les couleurs d'automne sont déjà présentes. Je pars direction Les Praz (vers les Aiguilles de Baulmes), je coupe court à travers champ et longe brièvement la route pour la ferme/restaurant Grange Neuve. Devant moi, le spectacle des Aiguilles de Baulmes me fait chavirer le coeur : j'en ai une énorme envie (dans ma tendre enfance on disait cela de Nesquik et du coup j'aime l'Ovomaltine !). Il faut que je me fasse violence pour ne pas y aller, mais je ne céde pas, tel Ulysse, au doux champ des sirènes !
Par une colline herbeuse agréable, avec une vue imprenable sur mes sirènes, j'arrive à la ferme/restaurant de Grange Neuve dont le parking déborde de sportifs, euh de ventres affamés. Micro visite de l'intérieur, puis je file pour Le Suchet via le chemin du Pt1384. Je croise bien du monde dans cette montée à travers la forêt, des enfants courant, d'autres marchant, les adultes et grand-maman qui a franchement peur de glisser (limite hilarant). Vers la fin du chemin, une bifurcation, une "Le Suchet" en jaune sur un rocher, pour le chemin officiel et des points rouges pour, je pense l'ancien chemin. J'ai pris cette dernière option, un brin sportive, mais fort jolie. J'arrive sur le plateau du Suchet, bien du monde s'y trouve dont bien des parapentes (lieu de rencontre du club Vol Libre Suchet) profitant des thermiques. Je profite d'une visite au sommet du Pt1554 (quelqu'un connait-il son nom ?). Mer de brouillard, jolie en vrai, mais cela rend moins sur les photos.
Je file vers Le Suchet, bien du vent qui me refroidit assez. Après une bonne séance, je constate qu'il est seulement 15h (je suis parti à 14h) et que le temps me parait jouable pour rejoindre les Aiguilles de Baulmes. Dans mes bras pieds, les sirènes. Il est probable que je reste au sommet pour voir le coucher du soleil et descendre alors à la frontale. Je m'en vais de ce lieu venteux, lorsque la batterie de mon appareil photo me rappelle à l'ordre : j'ai pris trop de photos la veille. Jusqu'à présent je tenais deux randonnées, mais il faut bien une fois toucher la limite, pour ne pas dire le fond ! Les sirènes m'ont tuer (pour ceux qui ne connaissent pas cette faute d'orthographe, voir Omar m'a tuer). Je me suis montré très fort et je n'ai pas pleuré !
Du coup, je m'abrite du vent et profite du temps qui passe pour grignoter le casse-croute, devant le spectacle des Alpes. Le bonheur n'est-il pas aussi dans les prés ?
Après 1h de pause, je reprends le chemin pour trouver le chemin qui coupe la forêt Les Ervouines direction Grange Neuve. Le départ est en contrebas de l'arête (un peu après une station météo et un gros cairn) et entre le GPS et le chemin sur la carte, il y a un décalage. Le chemin est assez pentu au début et gras (il n'avait pas plu depuis une semaine pourtant), les bâtons sont donc appréciés. J'arrive en le bas, vers un tourniquet pour traverser les barbelés puis le chemin s'évapore. Je reviens sur mes pas, retraverse le tourniquet pour longer la forêt et arriver en haut du téléski. Je longe tranquillement la piste de ski. La batterie me lâche et en désespoir de cause, je finis avec mon smartphone (Htc Desire). Htc n'est pas réputé pour ses photos et je confirme. Au passage le dernier iPhone 4S rivalise avec des compacts d'entrée de gamme (voir ce Face-à-face de LesNumeriques).
Fiche
  • Difficulté : --
  • Durée : 02:16:24
  • Pause : 00:50:35
  • Dénivelé : 546.828 m
  • Distance : 6.839 km
  • Auteur: Daniel
  • Commentaire(s): 0

Carte topographique Suisse PeakFinder Alps
 GPX
 Google Map