Randonnée à Lavigny puis Le Boiron. Visite à la Gouille Bon Es Cullayes

Randonnée du dimanche 07 août 2011
Dimanche après-midi, une belle éclaircie se forme sur l'arc lémanique alors que tout ce qui ressemble a une montagne est englouti par les nuages, les gourmands.
Alors on va où ? Après quelques réflexions et neurones de grillés, Nouchka propose Lavigny, depuis chez moi (Saint-Prex), c'est à côté.
Départ depuis les vergers de Lavigny (parking sauvage) puis nous partons au petit-bonheur-la-chance vers Villars-sous-Yens, ce qui nous fait arriver au niveau du Boiron, Pt448 (c'est une rivière). Pensant trouver un chemin, Nouchka nous fait visiter les rives, mais le smartphone est formel (pratique d'avoir toute la Suisse au 25'000 sur soi) : il n'y en a pas.
Je suis tout content de découvrir la rivière du Boiron. Pendant longtemps, jusqu'à ma balade entre Saint-Prex et Saint-Sulpice, je pensais que le Boiron était le nom de la forêt vers Morges (en fait Boiron vient de boire). C'est donc une rivière, dont la source est à Ballens.
Pour l'instant nous remontons le cours d'eau par un champ, des arbres cachent la rivière. Au niveau du Moulin de Villars, nous bifurquons par une route forestière pour traverser le bois de Chaney. De là, j'insiste pour une visite à La Gouille de Lavigny.
Cette gouille (mare pour les ignares !), communément appelée La Gouille (sans se fouler) est en automne et printemps, un lieu de repos pour les oiseaux migrateurs. Donc chien en laisse pendant ces moments et l'expérience a prouvé que les amis des oiseaux ne sont pas cool avec les dérangeurs. Les chasseurs, tout autant amis des oiseaux, mais plutôt en version plumées et bien cuites, sont en général plus agréables. Juste pour l'anecdote, j'ai le souvenir d'une balade avec Nouchka et Valdine sa chienne, il y a déjà quelques années et Valdine expliquait aux oiseaux que la gouille ne leur appartenait pas. Pas bonheur nous étions les seuls ! Voilà l'explication pourquoi il faut tenir les chiens en laisse ici !
Juste à côté de La Gouille (un panneau in situ la nomme Le Bon des Culaies), un stand de tir à l'architecture moderne et agréable (refait en 2004, suite à un incendie), appartenant à la Société de Tir La Gouille (toujours la grande inspiration pour les noms !).
Toujours au sujet de cette gouille, voici un extrait du site web lavigny.ch : Pour les amoureux de la nature, Lavigny possèdent quelques biotopes dont un, constitué par un étang appelé familièrement « la Gouille », accueille des batraciens. C'est ce qui a valu le surnom des habitants de Lavigny.
Pour les oiseaux vus à cette gouille, aller sur oiseaux.ch.
Puis il nous restait à rentrer, en passant devant les pommiers, protégés de la grêle par des filets.
Détail pratique, nous avons trouvé une terrasse ouverte un dimanche après-midi dans le canton de Vaud (à Etoy), fait rare qui mérite d'être souligné.
Fiche
  • Difficulté : --
  • Durée : 01:39:51
  • Pause : 00:11:55
  • Dénivelé : 334.176 m
  • Distance : 5.410 km
  • Auteur: Daniel
  • Commentaire(s): 0

Carte topographique Suisse PeakFinder Alps
 GPX
 Google Map