Randonnée au lac les Brenets, Saut du Doubs puis le lac de Moron. Retour par le chemin de Pillichody

Randonnée du dimanche 19 septembre 2010
Lundi du Jeune Fédéral qui n'a de fédéral que le nom vu que seulement 3 cantons le pratiquent ! Travaillant sur Genève, le Jeune Genevois a déjà eu lieu (mauvaise météo ce jour et donc pas de balade), mais les Vaudois bénéficient du lundi du Jeune. J'accompagne Christian et Nouchka pour ce dimanche après-midi, pour une randonnée au Saut du Doubs.
L'inspiration vient d'une randonnée proposée par Labande, mais nous allons faire les touristes en prenant le bâteau à Les Brenets (Bourg Dessous), 8.- CHF la course simple, sans réduction possible (1/2 tarif CFF) jusqu'à Hôtels du Saut. Ce tour en bâteau est des plus agréable et offre une jolie vue sur le lac des Brenets. Ensuite une petite marche permet d'arriver au Saut du Doubs. C'est une chûte d'eau que je qualifierais de modeste ! L'endroit est quand même charmant !
Ensuite nous continuons vers le Lac de Moron. Une courte montée dans la forêt puis une longue marche par le chemin le près du lac nous fait arriver au coude du lac, à la Source d'Entreroche. De là le chemin, toujours dans la forêt est creusé dans la roche. Ce chemin est sympathique, presque plat. Puis au 2/3 du lac de Moron, nous montons. Tout le dénivellé va se faire dans cette montée. La pente est régulière et c'est roulant. Un promontoire offre un beau belvédère sur le lac, sinon tout est à travers la forêt. Une dernière montée et nous arrivons au restaurant des Roches de Moron (1076m). C'est un peu la surprise après cette montée en solitaire. La faune locale est très touristique, le restaurant est joli et offre bien des jeux pour les enfants. Un vieux Saint Bernard se contente de garder sa niche.
Puis on reprend le chemin à travers la forêt, par le chemin nommé Pillichody qui sur la carte est sous la Côte de l'Escarpineau. Un panneau nous indique qu'en hiver il n'est pas praticable, ce que je conçois aisément ! Le chemin est creusé dans le flanc de la montagne et c'est déversant. Le chemin est un brin aérien (si vous avez des enfants turbulents, passez ailleurs !), mais reste confortable. Au Pt1081, il y a le Belvédère du CAS, le plus beau point de vue sur le Lac de Moron. Après une bonne marche, on sort de la forêt au Belvédère des Recrettes qui est joliment arrangé, mais je trouve que la vue est moins charmante que le précédent.
De là, on passe à travers champ, au soleil, jusqu'aux Recrettes (1065m), puis Cernil Girard. Un bref instant de route, on croise le chemin des Planètes. Après Vauladrey, on passe dans la Combe à l'Ours, ce dernier étant absent depuis longtemps. Sinon cette combe est jolie avec ses mousses et son odeur d'humus. On perd enfin de l'altitude pour rejoindre le lac par L'Arvoux.
Je profite du lac pour mes ablutions de fin de balade, le soleil commence à se coucher. Il suffit de se laisser aller pour retrouver le débarcadaire. Christian et Nouchka vont passer la nuit dans l'hotel juste là, vue sur le lac, sympa. Le temps de prendre le repas (il y a quand même de la truite au menu !) et j'attrape le train au Brenets, Le Locle, Neuchâtel pour rentrer.
Fiche
  • Difficulté : --
  • Durée : 04:51:22
  • Pause : 00:14:55
  • Dénivelé : 1133.245 m
  • Distance : 21.173 km
  • Auteur: Daniel
  • Commentaire(s): 0

Carte topographique Suisse PeakFinder Alps
 GPX
 Google Map