Randonnée au Grimselpass sous la neige

Randonnée du mardi 31 août 2010
Départ depuis Lausanne pour aller au Grimselpass, on pense faire l'Oberaarhorn en dormant à la cabane de l'Oberaarhutte. On remonte tout le Valais et 3h après on arrive au col du Grimsel ... sous une tempête de neige. Mais ça n'était pas prévu au programme ! On trouve une chambre dans l'hotel du col, le Grimselblick. La serveuse est aussi accueillante que la température extérieure, heureusement le serveur parle un excellent français et est fort sympathique !
Le lendemain matin, on regarde dehors, 20 à 30cm de neige et gris. Après le déjeuner on retourner sous la couhette, les sportifs ne sont pas motivés. Christian téléphone au gardien de la cabane de l'Oberaarhutte, il fait beau là haut (3000m), mais il y a la neige et donc pas de traces. Traverser le glacier dans ces conditions n'est pas du gout de Christian. On part donc pour le sommet local, le Nägelisgrätli, qui offre un panorama sur le glacier du Rhône.
On longe donc la route pour passer à coté de la gouille à côté du Totsee. On avance dans le brouillard, on n'y voit pas à 20m et surtout le chemin est caché par l'épaisseur de neige. Cet état est le plus difficile à gérer. Nous sommes équipés presque comme en hiver, toutes les couches de vêtements possibles, les guêtres, le bonnet et les gants chauds.
On monte puis on se retrouve sur un terrain accidenté, au GPS, je trouve que nous sommes du mauvais côté de la montagne, on tente notre chance pour trouver un passage, mais cela ne donne rien, sinon de voir des moutons. Demi-tour. On retrouve des marques rouges-blanches du chemin, on les suits au mieux, mais à nouveau on ne trouve plus le chemin. On s'enfonce parfois au niveau des genoux et souvent les bâtons s'enfoncent totalement. Le GPS est de nouveau mis à contribution, et après avoir monté on retrouve des marques et surtout des cairns. Je n'ai jamais autant apprécié les cairns que ce jour. Quand le chemin n'est plus visible, que les marques rouges sont difficiles à trouver, les cairns font merveilles. Merci à tous ceux qui se donnent la peine de les construire !
Puis on arrive vers une structure en bois, avec un couvercle arrondi et ce sera pour nous le terminus : 200m de denivelé en 2h. En descendant le brouillard se lève, cela nous permet de voir le cadre. Quelques troués apparaisent faiblement et laissent entrevoir les montagnes environnantes.
On rentre tranquillement, puis une visite aux marmottes du col, dans leur enclos, puis on rend une visite au glacier du Rhône depuis le Belvédère et son célèbre hotel. Belle vue sur le glacier du Rhône, visite à la grotte de glace (entrée 7.- CHF), ça n'est pas transcendant cette grotte, une simple galerie dans le glacier qui fait ressortir la couleur bleue (longueur d'onde la plus courte qui pénètre plus profondement dans la glace). Puis une visite au Furkapass dans la brume, col à 2429m, frontière entre le Valais et Uri.
Puis on quitte ce monde enneigé pour GrindelWald, pour la suite du programme.
Fiche
  • Difficulté : --
  • Durée : 02:46:58
  • Pause : 00:33:01
  • Dénivelé : 510.356 m
  • Distance : 4.852 km
  • Auteur: Daniel
  • Commentaire(s): 0

Carte topographique Suisse PeakFinder Alps
 GPX
 Google Map