Randonnée à La Palette par le lac Retaud, Isenau, Chalet Vieux et le col de Voré

Randonnée du jeudi 27 août 2009
La Palette des Diablerets, une randonnée où j'aime venir car les Diablerets sont le village où mon grand-père avait un chalet et donc bien des souvenirs ! Pour cette randonnée, comme c'est d'abord une sortie familiale, on commence par le picnic au bord du Lac Retaud. Charmant petit lac dont on peut faire le tour. Ce jour là, il y avait du monde. On s'installe à côté de la fontaine dont je me demande comment une source peut couler ici ! Les têtards sont présents, ainsi que des poissons. On peut louer les deux barques auprès du restaurant.
Après le picnic, on file au restaurant pour le café, les chemins de montagnes doivent encore un peu patienter ! On finit quand même par partir mais comme il y a une poussette pour la petite Sophie, on emprunte la route de 4x4 qui monte doucement vers l'arrivée du télécabine. Il y a bien le chemin pédestre, à droite juste après le restaurant, voie normale, mais en poussette ce fut écarté ! Cette route n'est quand même pas idéal pour les poussettes car il y a du gravier et ce jour là un camion de chantier faisait l'aller-retour. On passe sous les télécabines et donc le début du départ de la piste de ski. On arrive sur le plateau d'Isenau, l'endroit est agréable avec la vue sur la Cape aux Moines, La Para et Tarent. Nous arrivons à la ferme de La Marnèche (Pt1800) où le groupe se divise en deux. Sophie dans sa poussette redescend avec ses parents et Nouchka, Christian et moi-même continuons vers La Palette.
On quitte assez vite la route, pour du hors piste pour arriver au terminus du télésiège "La Palette". De là, les choses sérieuses commencent ! On passe à travers un tourniquet isolé puis on monte le long de la crête. On passe le long de quelques arbres et le chemin a été refait, car un rocher qu'il fallait enjamber, désormais un arbre a laissé sa place au chemin. Il est fait chaud, on est plein S et ça monte fort. Il nous faudra plusieurs arrêts pour arriver au sommet.
Au sommet, la vue s'ouvre sur l'Arnensee avec le massif des Diablerets sur notre droite. Sous le sommet, en partant avec prudence en direction de la falaise, il y a un livre d'or dans une boite de biscuits. De notre hauteur, on voit l'autre partie du groupe, Sophie avec ses parents Marc et Valérie, et le Natel passe bien !
On descend par le doux chemin menant au col des Andérets. Il est possible de couper court, en hors piste, en partant peu après le sommet vers la ferme de Chalet Vieux. Le terrain peu être un peu pentu, mais reste praticable. Au col, Nouchka et Christian emprunte le chemin pédestre alors que de mon côté, je passe par la route de 4x4 où je ne suis pas encore passé.
On se retrouve peu avant Chalet Vieux, où nous faisons une halte pour acheter de l'Etivaz. La fermière est sympathique et loquace, l'intérieur du chalet rustique et le chaudron magnifique. Le fromage est excellent et a un fort gout de "reviens-y". Puis on part pour le col de Voré par un devers confortable. Après le col, ça descend fort, puis on part sur la droite pour retrouver un chemin plus tranquille. Les vaches locales sont surprenantes car certaines foncent sur la chienne sans raison apparente, première fois que je vois cela ! On accélère et après un chemin en forêt, qui semble long en fin de course, on retrouve le lac Retaud. Il y a des fontaines, ce qui permet de faire un brin de toilette.
Fiche
  • Difficulté : --
  • Durée : 06:22:55
  • Pause : 01:57:05
  • Dénivelé : 1996.436 m
  • Distance : 19.971 km
  • Auteur: Daniel
  • Commentaire(s): 0

Carte topographique Suisse PeakFinder Alps
 GPX