Randonnée au barrage de Salanfe depuis Les Marécottes, col de La Golette, lac de Salanfe. Descente par le vallon de Van puis Jeur du Ban

Randonnée du mardi 29 janvier 2008
Les Marecottes est une petite station familiale dont les pistes de ski sont vite parcourues. L'avatange est que les prix sont plus doux que dans d'autres stations. Ainsi avec ma tante Nouchka et Christian nous avons passé une semaine de vacances dans cette station. Location d'un chalet et voilà comment on découvre un village. D'un point de vue culturel, on peut noter que Salvan est marqué par les premiers essais de radiophonie de Marconi. Au centre du village, il y a la grosse pierre qui lui a servi de promontoire pour ses essais. Un musée existe aussi mais je n'ai pas encore eu l'occasion d'y aller, les horaires en hiver sont peu commodes.
Revenons au ski. Après une prise de contact avec les pistes, cela nous avait permis de prendre des cours de ski (50.- CHF/h), je crois les premiers de ma vie, pour corriger les défauts d'un apprentissage sur le tas, Christian a programmé le col de la Golette pour rejoindre la Haute Cime des Dents du Midi. J'ai juste eu le temps de pester contre une femme d'un âge mûr au guichet du télécabine qui est aussi accuillante qu'une porte de prison : pour une demi-journée de ski, il faut prendre la journée et en descendant se faire remboursement l'après-midi ... si vous arrivez dans les temps, 20mn de plus et c'est foutu. Bref mon coté latin me fait monter la moutarde au nez et heureusement que le lendemain, le jeune de service était plus compréhensible. Dommage qu'une station de ski laisse une personne accariatre au guichet, c'est l'image finale qui reste !
Revenons au col de la Golette (Golettaz parfois), avec Christian, nous avions eu le temps de voir ce col depuis les jours passé, et on envisage ensuite de monter jusqu'à la Haute Cime. On prend un billet qui permet un aller simple jusqu'en haut des téléskis, puis on part en direction du col de la Golettaz. Etant passé par là en été, je connais la pente finale. Le col à un passage à 45°. Vu la neige non dure, nous décidons de ne prendre que le piolet, sans les crampons, histoire d'alléger le sac. Au premier tiers du col, la pente se fait plus forte et nous faisons un arrêt pour mettre les couteaux. Au deuxième tiers, nous nous arrêtons, notre technique de montée, ne nous permet pas de continuer (le lendemain Christian a observé comment un skieur qui montait ce col faisait pour arriver jusqu'en haut et une recherche Google lui a permis de dénicher une meilleure technique) et nous finisson le dernier tiers en portant les skis.
Arrivés au col de la Golette, on comprend que nos muscles ne nous permettront pas de monter à la Haute Cime et nous prenons la décision de secours, de rentrer par le vallon de Van. On descend sur le barrage de Salanfe, en face des Dents, spectacle grandiose puis on skie sur le lac gelé, moment inoubliable car unique puis on remonte devant la cabane de Salanfe où nous marquons une longue pause pour profiter de la beauté du site.
On descend par le vallon de Van, en passant par le chemin d'été puis la route depuis le camping de Van d'en Haut. Après Van d'en Bas, il faut passer dans un tunnel dont le sol est gelé (il y a des chaines sur la droite à l'intérieur), on déchausse pour le traverser. Puis plus bas, on remet les peaux pour remonter le long de la route vers Jeur du Ban (depuis 1200m, sous Charmey). C'est la fin de journée, la chaleur aidant le rythme n'est pas terrible mais on profite encore du cadre magnifique avec la vue sur la plaine du Rhône, les Dents de Morcles, le Grand Combin. Puis on se laisse glisser pour rejoindre en ski le chalet. Fin d'une fort belle journée (tenaillés par la soif quand même).
Fiche
  • Difficulté : --
  • Durée :
  • Pause :
  • Dénivelé :
  • Distance :
  • Auteur: Daniel
  • Commentaire(s): 0