Lors de ma dernière (et première) visite à la Dent d’Oche, j’avais eu le droit à la brume pendant la moitié du parcours. Donc une visibilité faible qui ne m’avait pas permisd’apprécier le panorama « de ce point de vue sur le Léman ». < br/> La météo annoncée est au grand beau fixe et donc je décide de revenir à la Dent d’Oche, sommet qui se mérite, mais en partant depuisBernex cette fois. Cela fait une longue route depuis Lausanne Tant qu’à faire de visiter le secteur, j’en ai profité pour monter au Château d’Oche, montagne délaissée mais qui mérite le détour. De plus un bouquetin m’a fait le plaisir de se laisser approcher.