Nourriture et boisson pour une randonnée en montagne

Nourriture

Prenez ce que vous aimez, des fruits secs (aérophagie en vue), des pommes, ... Les bananes s'écrasent au fond du sac et sont donc à éviter.
Je fais mon pain la veille, je le passe au grille-pain et j'y ajoute des tranches de saucissons et du fromage. Accompagné de quatre carottes bio pelées (ça lave les dents et c'est bon), la vie est belle au sommet !
Mayonnaise, oeufs durs, charcuterie sont en général à éviter, à moins que vous vouliez faire la sieste.
Le chocolat pour le plaisir et surtout les enfants (en guise de 'carotte'). Prendre de préférence un chocolat noir qui tient mieux la chaleur. Le chocolat au lait et beurre tient mal. L'ovomaltine tient fort bien ... même entre les dents !

Boisson

Je me prépare du thé, avec du miel et 6 citrons. Comme je prends des citrons bio, je récupère le zeste du citron pour en faire mon limoncello mais c'est une autre histoire (très bon dans de la ricotta et du miel). On peut rajouter une pincée de sel mais vue que j'au du salé comme nourriture je n'en mets pas.
En pleine saison, j'ai un camel bag avec pipette de 2 litres (3 litres isotherme en hiver). En plein été et grosse chaleur cela ne me suffit pas et je dois ravitailler dans les ruisseaux.
Au début de mes sorties, je ne buvais pas assez et j'avais des maux de têtes. Certaines personnes ont besoin de moins boire et peuvent ainsi s'éviter de porter beaucoup d'eau.
Le camel bag avec pipette, fort pratique pour boire des gorgées sans poser le sac.

L'eau des ruisseaux

Peut-on boire l'eau des ruisseaux ? Vais-je tomber malade en la buvant ?
Pour avoir fait deux ans au Burkina Faso (Afrique de l'Ouest), c'est une question que je ne me pose plus (quand on a soif, j'ai appris à boire l'eau qui vient).
Cette question est souvent posée, habitués que nous sommes à boire l'eau provenant du robinet ou en bouteille. Pourtant la seule précaution à prendre pour l'eau des ruisseaux est de regarder s'il y a un troupeau d'animaux (vaches surtout) en amont. Si tel n'est pas le cas, l'eau des ruisseaux ne pose pas de problème, je m'y abreuve souvent pour recharger ma gourde.
Au fait de ruisseau, cela me rappelle qu'en redescendant avec Christian et le guide Yvan de la Pointe Dufour, pour reprendre le train, nous avions franchement soif. Sur le glacier (le Gornergletscher) je fus le seul à recharger mon camel bag dans l'eau ruisselante du glacier. Le guide m'a dit que cela n'était pas bien. Mais mes deux ans en Afrique m'ont guéri de ce genre de considération. J'ai fini mon parcours normalement alors que les deux autres étaient assoiffés ! La veille nous avions pris du thé de marche de l'ancienne cabane du Mont Rose et conclusion nous avons tous eu la détraque. Comme quoi l'eau des ruisseaux n'est pas si mal !
Si vous faites un trek de plusieurs jours (plus d'une semaine), l'eau des ruisseaux n'est pas minéralisée, il faudrait donc prendre des compléments alimentaires sinon vous deviendriez apathiques.
L'eau des glaciers est aussi buvable, mais il faut qu'elle soit de l'eau courant, exposée aux UV (soleil).
Pour purifier de l'eau, il faut d'ailleurs exposer, dans une bouteille en PET, l'eau pendant environ 6h en plein soleil, c'est la méthode SODIS (SOlar DIsinfection).

Boissons énergétiques

Isostar, Gatorade, ... et tout ce que la pub peut vous faire avaler (enfin boire).
Ces boissons ne sont pas nécessaires pour une randonnée (et elles coutent chères), elles contiennent beaucoup trop de sucres.
Voir ce reportage de la TSR au sujet de ces boissons.
En résumé à éviter.

Barres et gels énergétiques

Petite discussion entendue à la cabane d'Orny entre deux grimpeurs. Le premier exposait avec fierté son gel énergétique au goût de ... (j'ai oublié, mais mettre ce que vous voulez, vu que fraise et abricot sont interchangeables) qui allait lui apporter tout les glucides et minéraux nécessaires dans un petit flacon. Le second l'a regardé de travers en disant qu'il n'échangerait pas sa focaccia et morceau de fromage !
Choisis ton camp camarade !
Voir ce reportage de la TSR sur le picnic en montagne.

Magnésium

Lors de grosses randonnées en été (8-9h), il m'arrive parfois d'avoir des crampes dans les jambes, cela vient d'un manque de magnésium. Ainsi j'ai toujours avoir moi des comprimés de magnésium. Au niveau du gout, les comprimés à sucer d'Abtei (Magnésium + Vit. E) sont les meilleurs (on les trouve à la Coop).
En semaine, je varie mon alimentation pour augmenter les portions de magnésium : noix de cajou, amandes, ... et depuis j'ai rarement des crampes.

Détails
Auteur: Daniel Commentaire(s): 0